maladie d'un copinette : petit cours médical

Publié le par zenattitude

La fibromyalgie : qu’est-ce que c’est?

La fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil.

C’est une maladie qui n’entraîne pas de complications graves, mais qui est très éprouvante et empêche souvent la personne qui en souffre d’accomplir ses activités quotidiennes.

L’existence de ce syndrome est reconnue depuis 1992 par l’Organisation mondiale de la Santé. Cependant, la fibromyalgie est encore mal connue et mal comprise. Bien que les douleurs soient réelles et très pénibles, les médecins ne parviennent pas à détecter de lésion ni d’inflammation permettant d’expliquer ces symptômes. Pour cette raison, la fibromyalgie a suscité certaines polémiques dans le milieu scientifique, à tel point que des médecins ne croyaient pas à son existence. Aujourd'hui, il semble que certains facteurs physiologiques (anomalies du système nerveux, perturbations hormonales, etc.) et génétiques soient en cause. Des événements extérieurs (traumatismes, infection...) pourraient aussi être impliqués. Les causes exactes demeurent toutefois incertaines.

 

Le terme fibromyalgie vient de « fibro », pour fibrose, de « myo » qui signifie muscles et d’« algie » qui signifie douleur. Il a été critiqué par certains médecins, car il n’existe aucune fibrose des muscles à l’origine des douleurs. Le terme « syndrome polyalgique idiopathique diffus », ou SPID, a également été proposé, mais n’a pas fait l’objet d’un consensus international.

 

Causes

Les causes du syndrome ne sont pas encore connues. Bien que la fibromyalgie engendre des douleurs musculaires chroniques, il n’y a aucune lésion visible dans les muscles pouvant expliquer les douleurs. Il s’agit d’une maladie où de nombreux facteurs sont probablement à l’origine des symptômes. Plusieurs hypothèses ont été avancées. Voici celles qui retiennent le plus l’attention des chercheurs.

Diminution du seuil de perception de la douleur
Les personnes atteintes de fibromyalgie ressentent davantage la douleur que les autres. En d’autres termes, leur système nerveux répond de façon anormale aux stimuli extérieurs : une légère pression suffit à déclencher un message de « douleur » chez les personnes fibromyalgiques. Cette plus grande sensibilité à la douleur serait liée au dysfonctionnement de certaines zones du cerveau et à des anomalies de la transmission des messages nerveux.

Anomalies physiologiques du système nerveux
Plusieurs études ont montré une diminution des taux de neurotransmetteurs, comme le glutamate ou la sérotonine, chez les personnes atteintes de fibromyalgie. De même, des anomalies hormonales (concernant l’hypophyse et le thalamus, dans le cerveau) ont été décrites chez les patients fibromyalgiques. Aucune de ces observations ne permet cependant à elle seule d’expliquer la maladie.

 

Facteurs génétiques

 
Il est désormais démontré que la fibromyalgie a également une composante génétique, plusieurs personnes étant atteintes dans certaines familles59. Plusieurs gènes pourraient être impliqués dans le déclenchement de la fibromyalgie, mais les études effectuées dans ce domaine n’ont pas donné de résultats satisfaisants.

 

Symptômes de la fibromyalgie

La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs étendues et diffuses, principalement musculaires, associées à une fatigue chronique et des troubles du sommeil. Cependant, les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre. De plus, le climat, le moment de la journée, le niveau de stress et d'activité physique sont des facteurs qui influencent la gravité des symptômes et leur variabilité dans le temps. Voici les principaux symptômes.

  • Des douleurs musculaires diffuses qui s'accompagnent de raideurs matinales, et de certains endroits précis du corps douloureux au toucher (voir le schéma). Le cou et les épaules sont généralement les premiers endroits douloureux, suivis par le dos, le thorax, les bras et les jambes.
    Dans les situations extrêmes, un simple toucher ou même un effleurement cause des douleurs sur tout le corps (un phénomène nommé allodynie). La douleur peut s’accompagner de l’impression que les zones douloureuses sont gonflées.
  • Une douleur constante, mais aggravée par les efforts, le froid, l’humidité, les émotions et le manque de sommeil58.
  • Un sommeil léger et non réparateur, causant une fatigue dès le réveil.
  • Une fatigue persistante (toute la journée), présente dans 9 cas sur 10. Le repos ne permet pas de la faire disparaître.
  • ces principaux symptômes peuvent s’ajouter des symptômes moins caractéristiques, mais tout aussi gênants.
  • Des maux de tête ou de fortes migraines, possiblement causés par des tensions musculaires au cou et aux épaules, et par un dérèglement des voies naturelles de contrôle de la douleur.
  • Un syndrome de l’intestin irritable : diarrhée, constipation et douleurs abdominales.
  • Un état dépressif ou une anxiété (chez environ le tiers des personnes fibromyalgiques).
  • Des difficultés de concentration.
  • Une augmentation de l'acuité des sens, soit une sensibilité accrue aux odeurs, à la lumière, au bruit et aux changements de température (en plus de la sensibilité au toucher).
  • Un engourdissement et des fourmillements aux mains et aux pieds.
  • Des menstruations douloureuses et un syndrome prémenstruel marqué.
  • Un syndrome de la vessie irritable (cystite interstitielle).

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fibromyalgie_pm

Publié dans maladie médecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

une saletée cette maladie ,j'en souffre et c'est dur mais il faut faire avec!
Répondre
Z


ben oui ya pas le choix bon courage


 



R

Très interressant comme article, je connais également des personnes atteintent de cette pathologie, et je sais combien elles en souffrent. merci pour le partage
Répondre
Z


de rien j'aime bien mettre de temps en temps des articles médicales sur certaines maladies plus ou moins connu. Un peu de théorie là dessus ne fais pas de mal mdr


bisous



L

oui je savais que cet article ne m'étais pas destiné car presque personne ne sait que j'en souffre mais j'ai pensé qu'il pouvait etre utile d'apporter mon témoignage
Répondre
Z


oui je ne savais pas sinon il aurait pu t'etre destiné mais le hasard fais bien les choses défois et tu as raison de mettre ton témoignage ca peut etre utile pour d'autres merci


bisous



L

je souffre de cette maladie depuis 13 ans environ, j'avais a l'époque subis tout plein d'examen et comme les médécins ne trouvaient rien d'anormal alors pour eux c'était dans ma tête


mais il y a presque 6 ans maintenant, un medecin spécialiste de la douleur a enfin mis un nom sur tous ces maux divers dont je souffrais : fibromyalgie !


quel soulagement pour moi je n'étais pas folle, ni fainéante, ni une malade imaginaire , mais cela ne m'empeche pas de souffrir encore aujourd'hui


des fois j'en veux à la terre entière de ne pas pouvoir vivre normalement , d'etre toujours fatigué, d'avoir toujours mal, etc....


 
Répondre
Z


en mettant cet article je pensais a fleurbelge car elle me l'a déjà dit et un peu expliqué tout ça. Je ne savais pas que toi aussi tu souffrais de cette maladie. Toute mes copinettes sont malades
de fibro, de slérose, glosso...... et j' en passe de maladie bizarre et autoimmune pour la plus part. Pour moi c'est enrichissant de connaitre toute ses maladies et les personnes atteintes de
voir comment elle se porte arrive malgrès tout a faire de joli chose de leur mains ne se plaingnent jamais elles sont toutes très courageuses moi je leur bravo. Moi défois je me plains mais quand
je pense à vous ça me remet à ma place et je refléchi.


bisous