L' eczéma

Publié le par zenattitude

eczema-enfant-bebe.jpg

I- DEFINITION

L'eczéma est une dermatose érythémato-vésiculeuse prurigineuse, en nappes ou en placards très récidivante et dont la lésion histologique prédominante est la spongiose du corps muqueux de Malpighi.

L'eczéma est la plus fréquente des dermatoses, 1/3 des malades d'une consultation externe de dermatologie sont atteints d'eczéma.

Ce groupe d'eczéma, comporte deux entités bien définies :

- l'eczéma de contact allergique

- l'eczéma constitutionnel encore appelé dermatite atopique

II- ETUDE CLINIQUE

Sur le plan séméiologique, les lésions élémentaires sont représentées par :

  • l'érythème : il s'agit d'un érythème congestif inflammatoire qui disparaît à la vitro pression,
  • les micro vésicules de la taille d'une tête d'épingle, sont remplies d'un liquide clair,

L'eczéma évolue par poussée. Le prurit est pratiquement constant, la poussée d'eczéma évolue en 4 phases :

1. La phase érythémateuse :

Un placard érythémateux, œdémateux, chaud, inflammatoire, parsemé de petites élevures, donnant un aspect chagriné de la peau. A ce stade initial, le prurit est toujours intense.

2. La phase vésiculeuse :

Quelques heures (6 à 1O heures), après la première phase, les vésicules caractéristiques de l'eczéma, apparaissent sur les lésions érythémateuses, elles sont transparentes et renferment une sérosité claire. Elles peuvent confluer pour réaliser des petites bulles. Elles ne se limitent pas à la plaque érythémateuse mais peuvent se voir à distance. Ces vésicules sont fragiles, elles se rompent spontanément ou à la suite du grattage et nous entrons dans la troisième phase.

3. La phase de suintement :

Les vésicules se rompent et laissent s'écouler un liquide séreux jaunâtre, le placard se couvre alors de petites croûtes jaunâtres, résultat de la coagulation de la sérosité (assèchement).

En quelques jours, les croûtes vont se dessécher et tomber, nous entrons alors dans la dernière phase.

4. La phase de réparation : phase de desquamation :

Lorsque les croûtes sont tombées, le tégument prend un aspect érythémateux, lisse. Rapidement la rougeur diminue, la surface de la peau se craquelle et se recouvre de squames fines.

Ces squames tombent et peu à peu la peau reprend son aspect normal. Dans certains cas d'eczéma chronique où le prurit est extrêmement important, la peau garde un aspect épaissie, lichénifié, infiltré.

Il faut retenir que :

- les bords des lésions d'eczéma sont généralement émiettés

- le prurit est constant

- un de ces 4 aspects peut prédominer voire être en apparence isolé.

 

VI- DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE : ECZEMA DE CONTACT  

principe de l'enquête étiologique

1. L'interrogatoire :

Il a une importance fondamentale et il faut y consacrer le temps nécessaire. Les 2 questions préalables sont :

- Où l'eczéma a-t-il débuté? Cette localisation aidera à s'orienter vers des allergènes précis. Exemples :

  • dos des mains : contact professionnel, ménagère,....
  • visage : cosmétique, produits aéroportés...
  • paupières : vernis à ongles, collyres....
  • poignet : montre, bracelet........

- Quant l'eczéma a-t-il débuté et comment évolue-t-il? les poussées sont rythmées de façon nette par les contacts. Exemple : dans les eczémas professionnels, l'eczéma s'améliore pendant les vacances ou arrêt de travail et récidive des la ré exposition à l'allergène.

Lorsque l'étiologie n'est pas évidente, l'interrogatoire doit passer en revue tout l'environnement cutané du patient : profession, loisirs (bricolage,....), vêtement, médicaments locaux, produits de toilette, cosmétiques......

2. Les test cutanés ou patch test :

Ces tests reproduisent les mêmes lésions que celles de l'eczéma.

- Technique : sur la peau du dos en dehors d'une poussée d'eczéma et à distance d'une corticothérapie locale, on applique la substance à tester qu'on recouvre d'un support non allergisant (pastilles de cellulose), la lecture se fait
48 heures plus tard, les résultats sont interprétés comme suit :

 

. érythème simple : +

. érythème et œdème : ++

. vésiculation : +++

. bulles : ++++

Une biopsie permet de confirmer le diagnostic.

Ceci est à différencier des effets orthoergiques observés avec des substances à effet détergent :

Effet savon : (peau luisante, fripée)

Effet shampooing (érythème et œdème sans vésicules, débordant la surface testée).

Les principaux allergènes de contact :

 Sels de chrome : bichromate de potassium: c'est une cause fréquente d'eczéma de contact professionnel ; ciments, peintures, eau de Javel, solution pour chromage, huiles de coupe (soudure),...

  • Nickel : accessoires vestimentaires, boutons métalliques, bijoux de fantaisie,...
  • Caoutchouc : pneus, câbles, objets domestiques, bottes, gants,
  • le groupe des aminés en paraphénylène diamine ; colorants, sulfamides, teinture de cheveux, constituant des cosmétiques : lanoline, parfum.... donnent des allergie croisées.

VIII- TRAITEMENT DE L'ECZEMA

Traitement de l'eczéma allergique :

- Traitement étiologique : c'est l'éviction de l'allergène, parfois

facile : allergie de rencontre, maladie professionnelle.

- Traitement symptomatique :

. bains antiseptiques, colorants....

. corticothérapie locale (Diprosone*, Topsyne*, dermosone*....).

. l'antibiothérapie générale est indiqué en cas de surinfection

Traitement de l'eczéma Atopique :

-bains émollients : savons surgras, huile de bains...

-antiseptiques moussants : cyteal*, asepsil*....ou non moussants: hexomedine, septeal, amuchina.....et aussi les colorants (éosine, fluorescéine).

-les dermocorticoïdes : on utilise en général une forme crème, (CF cours thérapeutique). Pour les plaques lichénifiées les pommades au goudron (carbodome*) sont indiquées.

-les antihistaminiques et les antibiotiques sont également utiles.

-la corticothérapie générale n'a pas de place dans le traitement.

Expliquer aux parents la DA, expliquer les principes du traitement....

A priori, il ne faut conseiller aucun régime et les cures thermales sont bénéfiques.

Publié dans maladie médecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article