chromathérapie

Publié le par zenattitude

Nous connaissons tous les effets bénéfiques de la lumière sur notre corps et notre mental. Nous avons besoin de soleil et de lumière pour activer la production d’hormones dans notre corps. C’est ainsi que l’on utilise, depuis longtemps, la luminothérapie pour pallier à nos coups de blues, surtout en hiver. Mais nous connaissons moins la chromothérapie. Eh oui, les couleurs aussi auraient des vertus thérapeutiques et médicinales.

12 couleurs !

A l’origine, la chromothérapie est une méthode naturelle d’aide à la guérison de maladies par la couleur. Elle a été inventée par un médecin neuropsychiatre et acupuncteur : Christian Agrapart. Le concept ? Il n’est pas compliqué. Il y a 12 couleurs désignées et chacune représente une partie bien distincte du corps humain. Elles influent, positivement ou négativement, sur le physique et le psychisme. On ne le sait peut-être pas, mais, la chromothérapie est utilisée dans de nombreux domaines : traumatologie, rhumatologie, dermatologie et psychologie ! Vous êtes sceptique ? Il est vrai que soigner et guérir par la couleur peut sembler bizarre. Pourtant des études effectuées par la NASA ont démontré leur efficacité !

Chacune, une vertu !

Nos organes émettent des ondes électromagnétiques qui agissent en interaction avec notre environnement, dont notamment, les couleurs. Certes, leurs propriétés curatives diffèrent : elles varient selon le degré de chaleur qu’elles symbolisent. Ainsi, chacune des 12 couleurs possède une vertu propre à elle. Une lumière rouge, par exemple, aidera à cicatriser plus vite. Hallucinant ! Il n’est pas rare, non plus, d’installer une lumière apaisante et colorée dans certaines pièces des hôpitaux. On les projette afin de détendre les patients (cela les aide lors des examens souvent redoutés). Ils ont la possibilité de modifier les couleurs ou l’intensité selon leur souhait.

Comment ça marche ?

Suivant l’affection dont vous souffrez, on détermine quelle couleur pourra vous soigner. Puis, on applique, sur votre corps, un rayon lumineux chargé de ladite couleur. En fait, il existe 3 méthodes différentes pour soigner le patient. La première est le traitement « physique » : on oriente les rayons lumineux sur la partie souffrante du sujet.  La deuxième s’occupe du mental. On associe une couleur à une émotion, un état d’âme ou d’esprit. Lors d’une séance de relaxation, on visualise une image et on lui attribue une couleur. Par exemple, on voit un soleil et l’on pense au jaune, on imagine la mer… bleue. Dernier traitement, le spirituel. Ici on n’associe pas une couleur à une image mais à un mot : quelle couleur va-t-il évoquer en vous ? Le noir fait penser au deuil, le rouge, à l’amour, le blanc, à la pureté…

Et pour la déco ?

Une méthode qui fait ses preuves aussi dans le domaine de la décoration. Disposez, dans une pièce (la chambre, le salon, le bureau…), des objets ou des meubles de la couleur nécessaire pour soigner vos maux. Vous pouvez aussi repeindre les murs en fonction. Normalement, vous devez vous sentir mieux ensuite. Mais comme nous sommes dans le domaine du mystique, pour que cela marche, il faut y croire ! Et donc laisser tomber toute pensée cartésienne. En ce moment, la pièce qui incite le plus à la chromothérapie, c’est la salle de bains ! On trouve de plus en plus de baignoires, de douches et de spas dotés de lumières colorées, changeantes ou non. Si vous désirez commencer cette méthode de façon légère, achetez des LED. Le choix de ces mini-lumières de couleur est impressionnant ! Pour les chambres d’enfant, l’idéal est de scinder la pièce en deux espaces. Une partie décorée avec des couleurs chaudes et l’autre avec des teintes plutôt froides. Ainsi, un côté sera propice pour le jeu et l’autre favorable au sommeil !



Source Bloc.com : http://www.bloc.com/article/sante/bien-etre/chromotherapie-2009-11-24.html#ixzz1Mc8vczPu

Publié dans maladie médecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article