B.A ba

Publié le par zenattitude

C'est quoi, le Bouddhisme ?

Le mot « bouddhisme » vient du mot « Bouddha ». Celui qu'on appelle « Bouddha », c'est quelqu'un qui a découvert la nature des choses telles qu'elles sont (parmi tout ce qui existe : la vie, l'univers, etc.) Il a été le seul capable de comprendre entièrement et par lui-même tout le processus de la vie : Le « bouddhisme », c'est donc l'enseignement de Bouddha, c'est la voie qu'il nous propose de suivre. Le Bouddhisme est donc avant tout une pratique qui a pour but la compréhension, et en tout cas pas une croyance.

Le Bouddhisme n'est pas une religion, même si beaucoup de gens le disent et pratiquent le Bouddhisme comme une religion.

Ce site Internet (dhammadana.fr) sert à t'expliquer exactement ce qu'est le Bouddhisme. Il est fait par un moine qui a renoncé à tout pour pratiquer pleinement le Bouddhisme et qui respecte la discipline monastique. Ce n'est donc pas quelqu'un qui se contente d'étudier des textes. Il s'est pleinement consacré à la pratique pour pouvoir comprendre les choses par sa propre expérience.

C'est très important de préciser ça, parce que c'est seulement là-dessus que se base tout le Bouddhisme et toute la compréhension qu'on peut en avoir : c'est-à-dire la pratique !

Le Bouddhisme n'est pas une croyance

Si on ne fait rien d'autre que d'étudier le Bouddhisme, ça restera uniquement une distraction et une croyance. C'est très contradictoire, car le Bouddhisme sert à comprendre la réalité par soi-même. Si on adopte des croyances, c'est justement ce qui empêche de comprendre la réalité.

Il ne faut donc pas « croire », sinon, c'est comme si on était aveugle. Si on ne voit pas et qu'on marche là où on nous dit de marcher, on peut tomber dans un trou. Il est important de bien savoir où on va.

Il faut « voir », pour comprendre par soi-même. « Comprendre » est le point essentiel dans le Bouddhisme. Pour cela, il faut surtout observer, être attentif à ce qu'on fait, à son entourage, et s'entraîner à être aussi juste, honnête et généreux que possible.

Ça sert à quoi, le Bouddhisme ?

En résumé, le Bouddhisme, c'est un ensemble de bonnes habitudes à prendre pour arriver à comprendre correctement la réalité, et finalement, se libérer pour toujours de toutes les sortes de souffrances.

La pratique bouddhiste se base surtout sur le détachement (parce que tous les problèmes qu'on peut avoir sont dus aux attachements). Il y a en fait trois façons de pratiquer le bouddhisme. On peut choisir une ou plusieurs de ces façons, en fonction de ce qu'on veut ou de ce qu'on peut faire : la générosité, la vertu et la méditation.

La générosité, c'est aider les autres. C'est se défaire de ce tu as pour le donner à ceux qui en ont plus besoin que toi. C'est aussi donner de ton temps, savoir écouter les autres, apprendre à quelqu'un ce que tu sais, ou faire n'importe quoi qui puisse être bénéfique pour les autres.

La vertu, c'est avoir un bon comportement. C'est éviter de faire quoi que ce soit qui puisse faire du mal. Pour avoir une bonne vertu, tu dois avoir du respect pour tout. Si tu veux avoir une excellente vertu, il suffit de suivre correctement les 5 préceptes.

La méditation, c'est surtout développer la concentration et l'attention. De temps en temps, tu peux t'entraîner à porter toute ton attention sur des choses simples que tu fais. Par exemple, si tu marches, sois pleinement consciente que tu marches, sans penser à autre chose. Tu peux faire la même chose lorsque tu manges, lorsque tu débarrasses la table.

Ça peut paraître tout bête, mais ces petites habitudes n'apportent que des avantages : une meilleure compréhension des choses en général, un bien-être intérieur, du respect et de l'amitié de la part des autres, des facilités dans tout ce qui peut être fait, etc.

Une pratique concrète

Tu peux voir qu'il n'y a pas plus concret que la pratique bouddhiste. S'il y a des Bouddhistes qui font des rituels (offrir des fleurs à une statue, prier des esprits, faire des gestes précis en pensant que cela apporte de la chance...), c'est qu'ils n'ont pas compris ce qu'est la pratique bouddhiste, parce que Bouddha a bien expliqué que ces choses n'apportent rien.

C'est pourquoi il est très important de comprendre exactement ce que tu fais, et de pratiquer ce que tu peux vérifier par toi-même, et de ne pas pratiquer quelque chose seulement parce qu'autour de toi tout le monde fait ou parce qu'on te dit : « c'est comme ça qu'il faut faire ».

Qu'est-ce que le dhamma ?

Le dhamma, c'est tout ce qui concerne la réalité et l'enseignement de Bouddha, qui consiste à comprendre la réalité pour se libérer de nos attachements (et donc de nos souffrances).

À la place du mot « Bouddhisme », il est mieux de dire « dhamma », car ce mot est plus précis. Il existe maintenant plein de formes de Bouddhismes qui sont très différentes de ce que Bouddha a enseigné. Pour cette raison, quand on dit « je pratique le dhamma », on sait qu'on parle de la réalité, de ce que Bouddha a dit.

Cependant, quels que soient les mots utilisés, n'oublie pas que le plus important, c'est de pratiquer sans attendre, car le grand avantage quand on est jeune, c'est qu'on voit les choses directement. Dans ces conditions, on peut comprendre facilement la réalité. Quand on est plus âgé, on se complique souvent les choses inutilement. On réfléchit parfois trop. Il est important de réfléchir à ce qu'on fait, mais si on réfléchit trop, on ne pratique plus.

Et ce n'est pas la peine de trop réfléchir, parce qu'il n'y a pas plus simple que le dhamma !

1983203585.dq8qidv9.gif

Publié dans le bouddhisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article